Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi
  • Page:
  • 1
  • 2

SUJET: Piano et orchestre

Re: Piano et orchestre il y a 5 ans, 1 mois #2580

  • rinaldi
  • ( Admin )
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Message: 378
La pièce montre un indéniable sens du motif mélodique qui sait accrocher l'attention de l'auditeur. L'orchestration révèle quelques jolies trouvailles mais superpose (trop ?) souvent les mêmes notes sur des pupitres différents qui se fondent sans se détacher réellement les uns des autres. D'où la sensation de monotonie, malgré quelques rares modulations. Peut-être aurait-il fallu compenser en faisant jouer les pupitres et les timbres entre eux ? C'est ici que l'orchestre aurait montré son utilité par rapport à un effectif de chambre. Le rôle des percussions utilisées m'a laissé quelque peu perplexe : pourquoi aussi peu souvent et à ces moments là de l'oeuvre ?
D'une manière générale, l'orchestration pose le problème de la pertinence des interventions instrumentales par rapport au discours mélodique et au(x) climat(s) sonore(s) recherché(s), en interaction avec ce discours, son cheminement, sa métamorphose au fur et à mesure que l'oeuvre se déroule. C'est, entre autres, pour cela que l'orchestre symphonique met à disposition du compositeur une palette sonore variée : pour varier les timbres et couleurs sonores. Si le compositeur restreint la nomenclature instrumentale, c'est qu'il opte pour une palette volontairement réduite, avec parfois des réussites extraordinaires (L'orchestre du Concerto en Sol de Ravel réduit la plupart des pupitres à un seul instrument avec un résultat époustouflant, tant dans la richesse des couleurs / timbres que dans la puissance obtenue par des associations instrumentales judicieuses).
Certains passages de la main gauche au piano me semblent injouables en l'état, nécessitant une vélocité inhabituelle pour poser la note de basse et ensuite des accords très écartés : au tempo indiqué, cela relèverait de l'exploit, même en arpégeant lesdits accords.
Utilisez-vous Finale pour éditer votre partition ?

Amicalement,

Yves Rinaldi
Oeuvres en écoute directe sur www.rinaldi-musica.fr
Dernière édition: il y a 5 ans, 1 mois par rinaldi.

Re: Piano et orchestre il y a 5 ans #2583

  • Vender
  • ( Utilisateur )
  • Hors ligne
  • Fresh Composer
  • Message: 4
"Si le compositeur restreint la nomenclature instrumentale, c'est qu'il opte pour une palette volontairement réduite"
- En effet, l'orchestre s'exprime, durant toute la musique, mais en arrière-plan de la mélodie.

"Certains passages de la main gauche au piano me semblent injouables en l'état, nécessitant une vélocité inhabituelle pour poser la note de basse et ensuite des accords très écartés : au tempo indiqué, cela relèverait de l'exploit, même en arpégeant lesdits accords."
- L'arrivée sur l'intervalle de dixième est jouable avec un peu d'entrainement.

"Utilisez-vous Finale pour éditer votre partition ?"
- Non. Melodie Assistant

Merçi pour votre commentaire
  • Page:
  • 1
  • 2
Temps de génération de la page: 0.32 secondes