Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

Les Victoires de la Musique Classique 2014
(1 visualisation(s)) (1) Invité
  • Page:
  • 1

SUJET: Les Victoires de la Musique Classique 2014

Les Victoires de la Musique Classique 2014 il y a 6 ans #2097

  • bricas
  • ( Admin )
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Message: 293
Vue sous l’angle des compositeurs et des musiques « classiques » actuels, cette manifestation a été d’une indigence totale. Non seulement aucun des artistes nommés n’a choisi de faire valoir son talent en présentant une pièce récente, mais d’une façon générale on n’a pas entendu une seule note de musique composée au cours des dernières années. Le compositeur retenu pour le prix est Richard Galliano qui était d’ailleurs absent et dont on n’a pas entendu la musique (il est accordéoniste). Les deux autres nommés sont Baptiste Trotignon (également placé plutôt du côté de la variété=) et Guillaume Connesson qui est le seul à rentrer vraiment dans la catégorie, mais dont on n’a rien entendu.

Bon courage, Mesdames – Messieurs les compositeurs !

Re: Les Victoires de la Musique Classique 2014 il y a 6 ans #2099

  • Nicodem
  • ( Admin )
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Message: 242
J'ai regardé jusqu'à 23h, et si j'ai remarqué et regretté également l'absence totale de toute œuvre contemporaine, j'ai tout de même passé une très bonne soirée.

J'ai découvert le violoniste Nemanja Radulovic qui m'a impressionné par sa virtuosité. Et j'ai beaucoup aimé la réduction pour trio de la danse des sabres de Prokoviev.

Les organisateurs de la soirée ont manifestement fait le choix de valeurs sures pour attirer un grand nombre de téléspectateurs (un million et demi), et je pense que la musique classique en a besoin.

Re: Les Victoires de la Musique Classique 2014 il y a 6 ans #2129

  • JLF
  • ( Admin )
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Message: 262
Oui, ces "Victoires" étaient presque aussi "plan plan" que d'habitude. Mais celui qui m'a le plus déçu, c'est le compositeur de la soirée, Karol Beffa. Son concerto pour piano (lui-même étant au piano) était affligeant d'ennui. Je l'ai connu plus en forme !
  • Page:
  • 1
Temps de génération de la page: 0.38 secondes