Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi
  • Page:
  • 1

SUJET: En corps cinétique

En corps cinétique il y a 7 ans, 10 mois #1488

  • nicolasmarty
  • ( Utilisateur )
  • Hors ligne
  • Platinum Composer
  • Message: 356
soundcloud.com/nicolasmarty-1/tude-n-4-en-corps-cin-tique

Et mon quatrième exercice pour la classe d'électroacoustique !
La consigne : "Energie-Vitesse", sans plus de précision.
Bonne écoute !

Re: En corps cinétique il y a 7 ans, 10 mois #1506

Bonjour Nicolas,

Il semble se loger au creux de ton subconscient ce que je nommerais un réflexe tonal très important. La persistance d'un sol dièse m'a donné une impression de dominante fortement attirée par une fondamentale qu'on n'a cependant pas entendue. Sans jeu de mots, je dirais qu'un son dominant, comme ici le sol dièse ne doit pas, dans une composition de ce style, avoir une importance qui lui donne une gueule de dominante. C'est encore une fois l'impression très claire que m'a donné ton exercice.

Nous sommes ici dans un contexte d'exercice et d'apprentissage à ce que crois comprendre. Je serais bien curieux de savoir ce que l'on vous dit lors de vos formations et donnerait cher pour me téléporter dans vos salles de cours, cela afin d'écouter silencieusement avec mon i-pad pour un prise de notes.

Bonne continuité!

Re: En corps cinétique il y a 7 ans, 10 mois #1508

  • nicolasmarty
  • ( Utilisateur )
  • Hors ligne
  • Platinum Composer
  • Message: 356
Bonjour François,

Merci de ton écoute.

Je pense plutôt que c'est ton subconscient qui te joue des tours et qui attache ta perception à un tel détail (modal plutôt que tonal, d'ailleurs, je pense), puisque ma seule préoccupation pour cette pièce était de jouer sur les natures d'énergie (morphologique et de montage).

La musique acousmatique n'exclut pas les hauteurs, mais les relativise . Elles deviennent là une variable parmi d'autres, la granularité faisant le lien entre plusieurs sons, par exemple.
Le fait que cette note prenne une grande place vient simplement de ce que l'enregistrement de ma voix et celui de mon patch Max réalisé pour l'occasion tenaient tous deux sensiblement la même note, je l'ai donc utilisé comme un pont entre les deux sons de morphologie assez similaire et pourtant très différente du fait que l'une est une voix et l'autre non !

Pour les cours, les professeurs écoutent et commentent sur la qualité générale de l'artisanat (présence ou non de "clics" de montage, qualité des prises de son, etc.) puis sur le respect de la consigne. Pour cet exercice, un professeur a complètement adhéré et l'autre a cherché à vérifier que j'avais bien compris qu'il s'agissait de moduler les paramètres énergie et vitesse (il trouvait que la vitesse était trop constante).

Si un jour tu passes par Bordeaux, j'imagine que les profs ne verraient pas d'inconvénient à ce que tu assistes à un cours !

Re: En corps cinétique il y a 7 ans, 10 mois #1510

Je pense plutôt que c'est ton subconscient qui te joue des tours et qui attache ta perception à un tel détail (modal plutôt que tonal,


Bonne réplique Nicolas mais je ne suis pas convaincu. Essayons plutôt ici d'utiliser un instrument neutre pour ce mini débat. À ce sujet, je te suggère de mesurer le nombre de secondes que tu as employé ce sol dièse et sa position importante (dominante) dans l'ensemble de cet exercice.

Re: En corps cinétique il y a 7 ans, 10 mois #1512

  • nicolasmarty
  • ( Utilisateur )
  • Hors ligne
  • Platinum Composer
  • Message: 356
Mais ce serait mesurer quelque chose qui n'a pas de sens, vu qu'il n'y a (à peu près) qu'une hauteur vraiment définie dans la pièce, qui est celle-ci. Avec une seule hauteur, pas d'organisation tonale ou modale possible (d'ailleurs, mon prof de compo instrumentale avait donné un exercice comme ça à un de ses élèves : composer une pièce avec une seule hauteur, pour l'obliger à traiter les autres variables).

C'est donc (à mon avis) ton oreille qui, habituée à entendre longtemps une dominante sur un fond tendu avant la tonique, écoute cette note comme ça. Puisqu'à la réécoute, je ne la perçois toujours pas du tout comme une dominante (sauf en essayant fort et en imaginant la tonique).

J'ai encore des attractions de type "tonal" dans la tête, c'est certain, mais ce n'est pas tant dominante-tonique en V-I qui me reste : c'est plutôt l'idée d'un pôle (pivot) ou d'un mini-système en hauteur ou en harmonie, qui permet de développer les autres variables.

Re: En corps cinétique il y a 7 ans, 10 mois #1513

J'ai assez écouté et écrit de musique atonale pour te dire que tel n'est pas le cas; il y a longtemps que mon oreille s'est détonalisée d'autant plus que j'ai fait longtemps du solfège atonal au moment où je faisais mes études qui semblent ressembler aux tiennes; étant entendu que nous causons ici de nos subconscients dont la caractéristique est de se situer à un niveau sub...de la conscience.

Je te dirai que ce n'est pas le fait qu'il n'y ait qu'une hauteur qui rendrait toute mesure inutile. Elle est d'autant plus évidente cette hauteur du fait qu'elle est la seule.

On ne s'éternisera pas sur ce sujet... je vais continuer d'écouter tes envois ici sur ce site.... et on verra bien.
Dernière édition: il y a 7 ans, 10 mois par François Desjardins.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: nicolasmarty
  • Page:
  • 1
Temps de génération de la page: 0.37 secondes