Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

Frank Martin "Petite Symphonie Concertante"
(1 visualisation(s)) (1) Invité

SUJET: Frank Martin "Petite Symphonie Concertante"

Re: Frank Martin "Petite Symphonie Concertante" il y a 5 ans, 11 mois #2195

Formidable! J'aime la musique bien découpée dans le temps. Les rythmes forts et clairs. Pouvez-vous nous en dire plus sur les musiciens?

Le motif trois double et une longue serait-il évocateur de la 5e de Beethoven? ...et ce tango surprenant vers 2:44...Oui! surprenez-nous messieurs dames les compositeurs!

Et pensez donc: pas de chef pour faire le métronome en avant a grands coups de bras....

Re: Frank Martin "Petite Symphonie Concertante" il y a 5 ans, 11 mois #2196

  • bricas
  • ( Admin )
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Message: 293
François : votre post N°2186 était plutôt ambigu., d’où ma réponse….
Yves : la présentation du concerto grosso de Schnittke est très pertinente après la pièce de Frank Martin. On y trouve un « son » et un élan d’une belle originalité, ce qui n’est malheureusement pas le cas dans bien des pièces de Schnittke….comme quoi les bonnes surprises sont possibles !

amitiés

Re: Frank Martin "Petite Symphonie Concertante" il y a 5 ans, 11 mois #2197

Bricas
François : votre post N°2186 était plutôt ambigu., d’où ma réponse….


Oui je suis d'accord.

Re: Frank Martin "Petite Symphonie Concertante" il y a 5 ans, 11 mois #2200

  • rinaldi
  • ( Admin )
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Message: 378
Pour répondre à votre question, Voici le commentaire joint à la vidéo concernant cet Orchestre de Chambre de Boston "autoconduit" [= sans chef !!!]) :

Described by the Boston Globe as "Thrilling" "Brilliant" and "Intrepid", this concert footage comes from Boston's self-conducted chamber orchestra, A FAR CRY's 2009-10 season opener, "The Lunatic" at the inimitable Jordan Hall inside New England Conservatory. Alfred Schnittke's haunting first Concerto Grosso for 2 violins, harpsichord, prepared piano and 21 strings was performed on the night before Holloween. A Far Cry is joined by the Uh-Mazing violinists, Nelson Lee & Meg Freivogel of the decorated Jupiter Quartet as soloists, along with Andrus Madsen pulling a double guest duty on harpsichord & prepared piano. Filmed live on October 30th, 2009 & edited by Simon C. Yue for A Far Cry.

Pour voir et entendre la totalité de ce Concerto Grosso interprété par cet ensemble : vimeo.com/14901472

Si vous êtes intéressés, écoutez ce Concerto Pour Piano et Orchestre à Cordes (1979), du même compositeur, oeuvre réellement dantesque dans certains de ses passages (alors que tout semble commencer dans un dépouillement proche de l'ascétisme musical, pour ne pas dire plus...). Marc-André Hamelin (piano), The Manitoba Chamber Orchestra dirigé par Scott Yoo (enregistrement de 2008). On y constate le génie d'un compositeur créateur d'atmosphères uniques qui met la virtuosité instrumentale au service de la musicalité, à la différence d'un Liszt par exemple :



Amitiés,

Yves
Oeuvres en écoute directe sur www.rinaldi-musica.fr
Dernière édition: il y a 5 ans, 11 mois par rinaldi.

Re: Frank Martin "Petite Symphonie Concertante" il y a 5 ans, 11 mois #2201

  • bricas
  • ( Admin )
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Message: 293
Bonjour Yves,

Merci de nous présenter ce Concerto de Schnittke, une preuve de plus de votre éclectisme lorsque l’on connait le style de votre musique !

Pour ce Concerto, il fallait oser ! Schnittke joue avec les contrastes : Aux phases harmonieuses succèdent des épisodes destructeurs, brutaux, dantesques (comme vous dites…), enfonçant le clou à l’aide de l’industrie lourde, avec un « jusqu’au-boutisme » qui évoque un aspect de la nature slave. Il y a une sorte de désir de « rompre les barrières » de la raison. On ne peut rester indifférent à cette audace qui permet des combinaisons sonores intéressantes et innovantes. Cet auteur s’exprime avec la plus grande liberté en dévoilant sans doute sa nature profonde.

Mais on peut aussi comprendre que certaines oreilles seront choquées…

Re: Frank Martin "Petite Symphonie Concertante" il y a 5 ans, 11 mois #2203

  • rinaldi
  • ( Admin )
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Message: 378
Oui, vous avez très bien perçu l'étrangeté presque envoûtante de cette oeuvre qui se situe souvent à la frontière entre répulsion et fascination. C'est, ce que je dirais un peu schématiquement, de la musique "soviétique", non-pas parce-qu'elle développerait une dialectique esthétique proche de l'idéologie du régime de l'époque (Schnittke, d'origine allemande, était né et a vécu en URSS, ayant été notamment élève de Chostakovitch), mais parce-qu'elle reflète toute la grisaille et la violence quasi-chaotique de la société soviétique alors déliquescente. Elle oscille entre un univers en cours de dislocation et une dureté inhumaine, avec ses élans de l'âme typiquement slaves que Schnittke traduit dans ces longs traits mélodiques et plaintifs. Le piano est à la fois une arme et une voix plaintive. Le malaise ressenti n'en est que plus intense. Il s'agit d'une oeuvre "apocalyptique", dans le sens originel de l'étymologies grecque : une "révélation" du climat social d'un pays, au crépuscule d'une des périodes les plus terribles de son histoire..
Je suis heureux que vous ayez apprécié cette incursion vers un compositeur injustement relégué à un second rang. Mais l'histoire le hissera sans doute à la place de tout premier choix qu'il mérite : celle du dernier grand compositeur russe du XXème siècle.

Amitiés,

Yves
Oeuvres en écoute directe sur www.rinaldi-musica.fr
Temps de génération de la page: 0.41 secondes