Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

SUJET: 'Labyrinthes" 1° "Nocturne"

Re: 'Labyrinthes" 1° "Nocturne" il y a 7 ans #2541

  • Emilie
  • ( Admin )
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Message: 70
Labyrinthes ,(1 ) Nocturnes,
C’est une musique narrative et captivante qui plonge l’auditeur dans un monde étrange, et le cerne de toutes parts. Dès les premières notes on on y est : telle Alice traversant son miroir …
En effet, les instruments entrent en scène progressivement, ils s’approchent de l'auditoire furtivement , seuls ou par registre, et alternent leur discours par petites touches interrogatives appuyées ou plus délicates. Ce procédé permet de conjuguer légèreté et intensité expressives. On ne peut parler d'un environnement sonore car la partition est trop précise à l'écoute, ni non plus d'une structure classique telle une sonate , quoique l'idée d'une structure concentrique pourrait être évoquée, l'auditeur au centre , et les instruments évoluant autour de lui. La musique ne se déplace t'-elle pas d'un registre à l'autre ,dessinant là bien un labyrinthe musical...

Grâce à cette structure en répons et en alternances, l’orchestration variée et aérée ne sacrifie pas à une certaine intensité dramatique . Ce qui nous ferait croire à une manière de prélude d’opéra, ( une grande histoire se trame …) mais dans un style plus libre, ou d’un poème si non symphonique du moins orchestral. Pourtant si les cordes ont parfois des accents plaintifs ou même tragiques, le contrepoint impeccable des percussions, et des cuivres équilibre grâce aux notes plus optimistes, cette tentation à la mélancolie, cette impression d’enfermement inéluctable. Les procédés musicaux restent classiques, et soigneusement utilisés, même si cela sonne contemporain, et l'écoute en est facilitée.
Ce labyrinthe musical ne serait il pas plus intérieur qu’un simple lieu géographique? Musique introspective, narrative, en somme une invitation à méditer, …à penser ?
Emilie
Dernière édition: il y a 7 ans par Emilie.

Re: 'Labyrinthes" 1° "Nocturne" il y a 7 ans #2543

Bonjour Emilie
,
merci pour ce commentaire sympathique. De fait, ce labyrinthe musical n'ambitionne pas la description d'un lieu géographique. Il est mental et cherche à évoquer certaines situations oniriques au cours desquels on est pris dans un labyrinthe de parcours et d'évènements inattendus, pour lesquels on ne trouve pas d'explication et dont on désespère de trouver l' issue: on est confronté à un mystère insoluble.

A la réécoute, je me rends compte que l'enfermement illustré par le retour au début de la pièce n'est pas très habilement réalisé et je serai sans doute amené à modifier ce passage, en même temps que je mettrai en ligne le deuxième mouvement "diurne", plus optimiste et proposant une issue.
...
FD

Re: 'Labyrinthes" 1° "Nocturne" il y a 7 ans #2544

Bonjour Gershwinou

Merci pour votre proposition. Mes outils utilisés actuellement sont: séquenceur: "Master Tracks Pro " - logiciel d'impression "Encore" - deux expandeurs Roland JV880 avec des extensions orchestrales - une table de mixage. Je possède aussi un expandeur Roland XV 2020, pas en service.

Re: 'Labyrinthes" 1° "Nocturne" il y a 7 ans #2546

  • JLF
  • ( Admin )
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Message: 288
Bravo François ! Cette pièce me plait beaucoup, pour moi c'est une réussite, l'une de vos meilleures musiques.
J'ai écouté ça au casque (je ne suis pas chez moi) et contrairement à Nicolas j'ai trouvé que le son en était excellent dans l'évocation de ce que j'imagine, dans l'image mentale que je m'en fait (car cette musique est essentiellement descriptive) : c'est un cheminement lent, tout de prudence et d'attention à l'environnement immédiat, au rythme musicalement très peu appuyé mais dont on perçoit pourtant chaque hésitation. <une progression à travers un bois la nuit, ou une jungle obscure, plutôt que dans un labyrinthe (qui est un système trop ordonné ou prévisible dans les surprises qu'il est censé offrir au marcheur).
L'orchestration est tout à fait adéquate. Un beau morceau de musique contemporaine que je ne classerais absolument pas dans la catégorie "minimaliste". Mais faut--il la classer?
Encore une fois, bravo !

Re: 'Labyrinthes" 1° "Nocturne" il y a 7 ans #2547

  • Nicodem
  • ( Admin )
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Message: 242
Bonjour François,

J'ai trouvé un manuel de MasterTracks Pro sous Windows avec les instructions suivantes pour sauver en format midi. Mais est-ce que vous utilisez bien ce logiciel avec un ordinateur ? Sinon comment faîtes-vous pour sauver le fichier audio ?

To save the active song as a MIDI File:
• Choose the "Save As" command from the File menu. This will bring up a dialog asking you to name your file. MIDI files can be
identified by the extension ".MID".
• Click in the box below the "Save File as Type" legend to drop down the menu of file format choices.
• Select "MIDI Type 1 *.mid" to store the song as a Type 1 MIDI File

Nicolas
Dernière édition: il y a 7 ans par Nicodem.

Re: 'Labyrinthes" 1° "Nocturne" il y a 7 ans #2548

Bonjour JLF

Je suis heureux que ma pièce vous plaise. Je suis très basique en ce qui concerne les oeuvres: la notion de beauté reste pour moi la plus importante, et mon souhait fondamental est de proposer quelque chose de beau. La beauté ne s'explique pas entièrement par des mots et il faut bien constater que la perception de la beauté varie en fonction des individus. Il est donc nécessaire qu'un large consensus se forme.

Vos remarques concernant l'écoute me rendent perplexe: en changeant de conditions d'écoute vous constatez que le son est bon, confirmant ainsi la qualité d'écoute que j'obtiens chez moi. Il sera intéressant de connaitre le résultat sur votre installation habituelle sur laquelle vous avez trouvé mauvais le son de la valse de mon sextuor.

En ce qui concerne la notion de labyrinthe, je ne connais pas assez les labyrinthes existant, architecturaux ou végétaux, pour me prononcer quant à leur prévisibilité. Les labyrinthes que je propose sont mentaux et correspondent à mon vécu nocturne, au cours du sommeil. C'est complexe, changeant, inattendu, rarement laid, souvent pesant...rarement heureux...Trouver le chemin est une préoccupation récurrente pendant mes nuits, qui se prolonge en composant!

Je fais mon mea-culpa pour le transfert des fichiers MIDI dans ma réponse à Nicolas, ci-dessous.
Temps de génération de la page: 0.39 secondes