Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

SUJET: 'Labyrinthes" 1° "Nocturne"

'Labyrinthes" 1° "Nocturne" il y a 7 ans, 1 mois #2522

"LABYRINTHES"
La pièce est prévue en deux labyrinthes: 1° "Nocturne" -- 2° "Diurne" .
Voici "Nocturne", sans issue.
La maquette ayant été réalisée exclusivement à l'ordinateur, il n'y a pas de partition, à l'heure actuelle.
La nomenclature orchestrale est la suivante:
- 2 flûtes -2 hautbois-1 cor anglais-2 clarinettes-1 clar.basse- 2 bassons-1 contre basson- - 4 cors-3 trombones-1 tuba - 1 tompette - - - timbales- 2 tam-tam - cloches -1 vibraphone-1 celesta - - 1 harpe - - cordes

Fichier attaché:

Nom du fichier: labyrinthes.mp3
Taille du ficher: 4,170 KB

Re: 'Labyrinthes" 1° "Nocturne" il y a 7 ans, 1 mois #2524

  • gershwinou
  • ( Utilisateur )
  • Hors ligne
  • Fresh Composer
  • Message: 13
Salut, cette video devrait t'interresser...

Re: 'Labyrinthes" 1° "Nocturne" il y a 7 ans, 1 mois #2525

La musique minimaliste ou répétitive, par exemple celle de Steve Reich, a une caractéristique incantatoire et hypnotique à laquelle on peut être plus ou moins sensible. Le temps s'y trouve étiré et je dois avouer que, pour ma part, une pièce de 54 minutes comme celle-ci, dépasse mes facultés d'attention: je ne suis pas allé au bout de l'écoute. Pour autant, je pense que le processus minimaliste a constitué une salutaire réaction à l'intellectualisme sériel et à mis en lumière une forme d'expression intéressante.

Cette musique répétitive peut éventuellement évoquer l'enfermement labyrinthique mais ne répond pas à d'autres caractéristiques du labyrinthe. Le labyrinthe, par définition, est déroutant. Que ce soit dans sa forme végétale, architecturale ou mentale, la sensation d'enfermement est toujours de nouveau assortie d'émotions dues à des détours imprévus, des impasses, et, dans le cas du labyrinthe mental, de ruptures subites et inattendues. Traditionnellement le labyrinthe offre un chemin vers une issue libératoire, mais on peut aussi "tourner en rond" comme j'ai voulu l'illustrer dans ce "labyrinthe nocturne".

Merci d'avoir mis en ligne cette pièce de Steve Reich, mais j'aurais aussi souhaité avoir une réaction d'écoute, comme il est d'usage dans les forums...

Re: 'Labyrinthes" 1° "Nocturne" il y a 7 ans #2532

  • Nicodem
  • ( Admin )
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Message: 242
Bonjour François,

Il est vrai que je ne perçois pas le rapport entre le minimalisme et votre pièce. A ce propos d'ailleurs, je ne saurai dire à quel style ou courant se raccroche le plus votre musique.

Je perçois bien l'unité de la pièce pour ce qui est de l'ambiance orchestrale, mais je ne comprends pas bien sa structure. C'est bien l'ambiance qui me parait l'élément déterminant, elle pourrait bien accompagner un film. Aussi je pense que le choix de la banque de son la dessert: certains instruments sonnent nettement moins bien que d'autres (les fonds de cordes tenus et surtout les percussions mélodiques sont les plus réussis ; les cordes legato, les cuivres et bois aigus sonnent un peu casserole).
Est-ce que vous seriez d'accord pour m'envoyer le fichier midi ? J'aimerais bien essayer mes banques orchestrales dessus.

Amicalement

Nicolas

Re: 'Labyrinthes" 1° "Nocturne" il y a 7 ans #2539

Bonjour Nicodem!

Pour comprendre dans quel esprit ce labyrinthe nocturne a été réalisé, il faut évoquer une situation onirique dans laquelle prédomine une ambiance particulière, au-delà de toute logique évènementielle. Sauf erreur de ma part, les labyrinthes, en général, ne comportent pas de structure logique, mais il est possible d'en concevoir: ainsi on pourrait parler de structure, de "clé". Ce n'est pas le cas dans cette pièce: la cohérence, si elle est ressentie, est d'un autre ordre, mais comme je l'ai mentionné, le labyrinthe est, par définition, déroutant, au sens propre. En comparaison, et toute proportion gardée, on pourrait évoquer l'approche scientifique de la réalité qui dans certains domaines traitant de l'infiniment grand (astronomie) ou de l'infiniment petit (les quantas) échappe totalement à la logique commune. Mais ce n'est qu'une comparaison et, pour ma part, je ne prétends pas naviguer sur ces hauteurs, en ma qualité de compositeur amateur!! Ma démarche, ici, est purement "instinctive", sans organisation préalable ni postérieure.

Dans cette pièce j'ai essayé d'évoluer harmoniquement et de modifier le style. Vu le peu d'intérêt qu'elle rencontre à ce jour, j'ai probablement "loupé mon coup". Je m'accroche néanmoins, pour réaliser le deuxième mouvement..
.
Je suis désolé de la mauvaise qualité à l'écoute, de certains instruments utilisés dans la maquette. Au risque de me répéter, j'ai du mal à faire le partage de ce qui est bon et mauvais, car sur mon installation la maquette ne présente pas ces défauts. Merci de me proposer de faire une maquette en changeant la banque de sons, mais je n'ai pas trouvé le moyen de communiquer le fichier midi, comme je l'ai déjà dit à " JLF" suite à une proposition similaire. Je vais essayer de trouver une solution.
..
amicalement
FD

Re: 'Labyrinthes" 1° "Nocturne" il y a 7 ans #2540

  • gershwinou
  • ( Utilisateur )
  • Hors ligne
  • Fresh Composer
  • Message: 13
Bonjour François,

Quel matereriel/logiciel utilisez vous.

Je viens juste de reinstaller une suite maisoncomplete basé sur du libre et dont je suis content. Je pourrais vous aider la dessus c'est tout frais
Temps de génération de la page: 0.34 secondes