Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

Sartène, vingt deux ans après...
(1 visualisation(s)) (1) Invité
  • Page:
  • 1

SUJET: Sartène, vingt deux ans après...

Sartène, vingt deux ans après... il y a 5 ans, 1 mois #2224

  • Hervé Noury
  • ( Utilisateur )
  • Hors ligne
  • Junior Composer
  • Message: 36
Bonjour,

Je me suis absenté quelques jours de ce forum pour (enfin!) finir une suite de pièces. J'ai tenté de partager avec la musique les émotions très particulières que j'avais ressenti il y a 22 ans (!!) en découvrant le rituel de la semaine sainte à Sartène, en Corse. Je laisse les uns et les autres se documenter. Au début, je voulais faire des pièces pour orgue, puis elles sont devenues des pièces chorales. J'ai "retranscrit" au mieux...

Elles sont en écoute sur cette page :
www.hervenoury.com/AmJr.html
(trois pièces, intitulées Sartène - Vendredi/Samedi/Dimanche)

Parmi les nouveautés, il y a aussi une chanson pop, dont la mélodie m'était venue en Californie. Rien à voir donc...

Pour la petite histoire, j'ai utilisé ce remarquable logiciel pour enregistrer les parties d'orgue :
Le logiciel :
sourceforge.net/p/ourorgan/wiki/Home/
Pour les jeux :
mauriziosiagri.wordpress.com/musica/virt...per-organo-virtuale/

J'ai enregistré les parties directement dans le logiciel et j'ai fait glisser les enregistrements dans Logic Audio. Bien souvent, les plug-in ou les banques de sons n'offrent que les jeux de fond. Là, j'ai enfin eu à disposition les jeux d'anche et les mixtures dont j'avais besoin. Fantastique!! (et très musical).

Bonne écoute!

Re: Sartène, vingt deux ans après... il y a 5 ans #2236

  • rinaldi
  • ( Admin )
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Message: 374
Bonjour Hervé,

Je trouve que l'esthétique des trois pièces est clairement différenciée et, bien qu'inspirées d'une tradition religieuse locale, elles n'affichent pas d'intention folkloriste trop marquée (si l'on excepte une percussion dans Dimanche rappelant un rythme de danse), ce qui est agréable et intelligent. L'orgue joue bien avec les voix. Une partition serait quand-même la bienvenue.
L'ambiance est belle et empreinte de mystère avec (peut-être ?) un petit clin d'oeil à un procédé orchestral utilisé par R.Strauss dans son Chevalier à la Rose (ici, entre 12'22 et 12'32) dans la première pièce, à travers le motif de courts accords qui ponctue régulièrement les voix, comme des ornements "célestes" . :

Ces trois motets mériteraient bien entendu une exécution par de véritables voix.

Bravo en tout cas !

Amitiés,

Y.R.
Oeuvres en écoute directe sur www.rinaldi-musica.fr
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Hervé Noury

Re: Sartène, vingt deux ans après... il y a 5 ans #2245

  • Hervé Noury
  • ( Utilisateur )
  • Hors ligne
  • Junior Composer
  • Message: 36
Merci Yves pour ce commentaire. Il m'a fait très plaisir.

Mon idée était loin de celle de Strauss en faisant ces trois courtes pièces. J'ai plutôt chercher à "fixer des impressions fugitives", pour paraphraser Prokofiev, plus qu'autre chose. Merci pour le lien vers ce magnifique extrait de concert de la musique de Strauss. Lui et ces derniers romantiques sont allés dans des espaces où je ne me suis que trop peu aventuré moi-même. Je les adore" pourtant!

A la réflexion, et en les réécoutant, je me suis demandé si Strauss, Wagner ou Mahler par exemple ne parviendraient-ils pas à nous faire ressentir la "Vie éternelle", non pas en figeant le temps (comme un Messiaen par exemple) mais au contraire en faisant entendre une musique toujours dans le mouvement, le devenir, la transformation. Le cycle perpétuel de la génération comme représentation de ce qui est éternel en quelques sortes.

En ce qui concerne les voix, comment dire... Un vrai orchestre sonnera toujours mieux qu'un échantillonneur, un vrai batteur sonnera toujours mieux qu'une boite à rythme et un vrai choeur sonnera toujours mieux qu'un vocodeur. J'aime bien le son que produit mon "VoxUnit". Il ne m'agresse pas, au contraire, je le trouve assez chaleureux. Et surtout il me permet de faire entendre totalement mes idées, y compris dans des dispositions chorales complexes. C'est ce qui m'importe le plus. Ensuite, j'espère soigner assez la production pour assurer un certain confort d'écoute. Seul, je ne peux aller au delà... (je dis bien : "seul" )

Re: Sartène, vingt deux ans après... il y a 5 ans #2253

  • ermier
  • ( Utilisateur )
  • Hors ligne
  • Senior Composer
  • Message: 58
J 'ai vraiment apprécié Vendredi et Samedi ; un peu moins Dimanche, qui, en raison de cette rythmique de batterie, flirte avec le style New Age.J'avoue être un peu gêné par la restitution sonore des choeurs nettement moins "écoutables" que l 'orgue.Bien sûr; nous sommes tous dépendants des banques de sons dont nous disposons, plus ou moins réalistes ou séduisantes. L 'objet de ce forum n 'est pas la recherche du meilleur VST, plug ins ou autres. Mais tout de même, en tant qu 'auditeur, j 'aurai mieux "compris" l 'oeuvre avec l 'orgue seul (qui sonne très bien et pourrait mieux restituer les choix harmoniques) ou remplacer les choeurs par un quatuor de vents..
Sur le plan de la composition le thème de vendredi est souvent répété, peut être aurait-il pu être développé davantage (notamment sur le contraste pp/FF qui le constitue). Même constat pour samedi avec ce bel arpège descendant..
Cela dit, ton choix est sans doute celui du dialogue: question/réponse entre le maïtre de l 'office et la foule à la manière des fêtes religieuses.
Belle réussite .


Eric
  • Page:
  • 1
Temps de génération de la page: 0.42 secondes