Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

Iasmus computer compositeur de musique atonale
(1 visualisation(s)) (1) Invité
  • Page:
  • 1

SUJET: Iasmus computer compositeur de musique atonale

Iasmus computer compositeur de musique atonale il y a 4 ans, 5 mois #2676

  • Nicodem
  • ( Admin )
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Message: 242
Chers amis amateurs de musique atonale,

Je suis tombé sur cette vidéo. La pièce, interprétée par un clarinettiste, un pianiste et une violoniste professionnels a été composée par un ordinateur. Moi elle m'a bluffé, mais ça ne veut rien dire. Mais vous, est-ce qu'elle vous semble crédible ? Comment la jugez-vous ?



Amicalement

Nicolas
Dernière édition: il y a 4 ans, 5 mois par Nicodem.

Re: Iasmus computer compositeur de musique atonale il y a 4 ans, 5 mois #2679

  • Sorges
  • ( Utilisateur )
  • Hors ligne
  • Gold Composer
  • Message: 213
Je ne comprends pas très bien ce qu'on entend par "composé par un ordinateur"...Je ne suis pas très savant en matière de cybernétique mais il me semble qu'un ordinateur n'est qu'un gros paquet d'électronique incapable de quoi que ce soit si on n'y a pas chargé un logiciel en fonction de ce qu'on veut obtenir, et auquel on a fourni une sorte de "cahier des charges", le tout conçu par....un humain......
En ce qui concerne cette musique, que je trouve d'ailleurs intéressante, peut être s'agit-il simplement de "MAO" comme nous en faisons tous sur ce site.....

Re: Iasmus computer compositeur de musique atonale il y a 4 ans, 5 mois #2680

Tout à fait d'accord avec Sorges! On n'a pas encore inventé l'ordinateur ayant une conscience, pouvant ressentir des émotions, rêver, idéaliser, et exprimer cela en musique, dans toute sa complexité. Si de tels appareils voient le jour, ce qui, par nature, me parait hautement improbable, l'humanité aura des soucis à se faire...La musique est une manifestation de la vie humaine dans son vécu complexe et comprend dans bien des cas un aspect transcendantal qui est impossible à analyser complètement, donc à programmer.à l'initiative d'une machine.....

en l'espèce, je pense donc qu'il s'agit ici d'un malentendu....

Re: Iasmus computer compositeur de musique atonale il y a 4 ans, 5 mois #2681

  • Nicodem
  • ( Admin )
  • Hors ligne
  • Administrateur
  • Message: 242
Pourtant, si vous lisez (désolé, en anglais) l'article du Time qui en parle (Finally, a Computer that Writes Contemporary Music Without Human Help:techland.time.com/2013/01/04/finally-a-c...-without-human-help/ ), il s'agit bien d'une composition entièrement générée par ordinateur :
"The algorithm operates on data structures (functioning as genomes) which indirectly encode the melodies: each genome undergoes an artificial developmental process to generate the corresponding melody""

Re: Iasmus computer compositeur de musique atonale il y a 4 ans, 5 mois #2682

  • Sorges
  • ( Utilisateur )
  • Hors ligne
  • Gold Composer
  • Message: 213
J'ai demandé à un traducteur en ligne la signification des explications données en anglais et j'ai obtenu le galimatias suivant qui a les apparences d'une explication très sérieuse, mais..... ""L'algorithme opère(fonctionne) sur des structures de données (fonctionnant comme des génomes) qui code indirectement les mélodies : chaque génome subit un processus lié au développement artificiel pour produire la mélodie correspondante" "
En tout cas, ceci pourrait bien apporter de l'eau au moulin de ceux qui prétendent qu'on peut faire de la musique "contemporaine" et en particulier atonale en posant des chats sur un clavier...!

Re: Iasmus computer compositeur de musique atonale il y a 4 ans, 5 mois #2683

En dernière analyse, ce n'est par l'ordinateur qui crée la musique, mais l'être humain qui crée un programme complexe de gestion des sons. Cela me fait penser à la relation entre la musique et les mathématiques, ces dernières apportant un facteur d'organisation complexe séduisant pour l'esprit. Les mathématiques se retrouvent chez les compositeurs classiques, y compris les plus connus. Cette voie peut être relativement simple, ou obéir à des algorithmes complexes. L'américain Tom Johnson semble actuellement en tête de file dans ce domaine.

Si je comprends bien, dans l'oeuvre présentée ici, l'organisation est différente. On parle de génome et dans ce cas d'une complexité "organique", d'une interaction de type chromosomique. On doit pouvoir ainsi programmer des entités directrices interagissant entres elles, et s'inspirant des caractéristiques fonctionnelles, des attractions, des "tournures" des oeuvres existantes. Par sa nature "organique" cette démarche est sans doute plus riche en perspectives que la démarche mathématique. En effet on peut constater que la complexité que peuvent générer les algorithmes est séduisante pour l'esprit. Mais la complexité "organique", telle que définie ci-dessus, est plus troublante, plus séduisante... Cependant, la conscience et l'émotion, facteurs essentiels de créativité, resteront étrangers à "l'ordinateur-compositeur".

Toutefois, je dois dire que cette description n'est pas , chez moi, étayée par une quelconque connaissance technique du processus: je m'en fais une représentation sans doute simpliste, mais pouvant servir, je l'espère, à la compréhension...ou au moins à la discussion.
  • Page:
  • 1
Temps de génération de la page: 0.47 secondes