L'éternel regard de Rahotep et Nofret

L'éternel regard de Rahotep et Nofret

 

Les deux statues du prince Rahotep et de son épouse Nofret, visibles au Musée Egyptien du Caire, sont à juste titre considérées comme des pièces emblématiques de la sculpture pharaonique de l’Ancien Empire (2686-2200 av JC), cette période qui vit s’élever les grandes pyramides en pierre et que les anciens égyptiens eux-mêmes considéraient comme leur « âge d’or ». 

Le prince Rahotep (littéralement : «  Râ est satisfait ») était vraisemblablement un des oncles du pharaon Khéops, donc un frère cadet du pharaon Snéfrou, lequel fut le plus grand constructeur de pyramides de toute l’histoire de l’Egypte Ancienne ; en effet on lui attribue la paternité d’au moins trois pyramides, si ce n’est quatre !

Lire la suite : L'éternel regard de Rahotep et Nofret

Esa Pekka Salonen, compositeur

ESA  PEKKA  SALONEN   

COMPOSITEUR

 

par François Duhamel (Bricas)

Compositeur Partenaire

 

Le finlandais Esa Pekka Salonen est né à Helsinki en 1958. Il est bien connu comme chef d’orchestre (lui-même est aussi corniste), et sans doute un peu moins comme compositeur. Le 6 février dernier, il a donné en concert  quelques unes de ses œuvres au Chatelet, avec la Philharmonie de Radio France, concert retransmis sur « France Musiques la Nuit » le 22 février, au cours de l’émission « Sérénade ». On peut, une fois de plus, déplorer que la musique actuelle soit trop souvent  diffusée après minuit sur « France-Musiques ».

 

Lire la suite : Esa Pekka Salonen, compositeur

Don Pasquale mis en scène par Denis Podalydès

 Don Pasquale de Donizetti

au

Théâtre des Champs Elysées

mis en scène par

Denis Podalydès

 

Donizetti: Don Pasquale. Opéra bouffe en trois actes (1843) Livret de Giovanni Rufini et du compositeur Direction musicale : Enrique Mazzola Mise en scène : Denis Podalydès (Sociétaire de la Comédie Française) Scénographie : Eric Ruf Costumes : Christian Lacroix Lumières : Stéphanie Daniel

 

Enrique Mazzola 

 

Considéré comme le sommet du style "opera buffa" dans l'oeuvre de Gaetano Donizetti, ce Don Pasquale est ici dirigé par Enrique Mazzola,  spécialiste du genre, à la tête de l'Orchestre National de France.

Denis Podalydès réalise une mise en scène qui exploite parfaitement les ressorts comiques de cet opéra : un vieux nanti songe à déshériter son neveu, qu'il estime trop peu servile à son autorité et, par la même occasion à lui ravir sa jeune fiancée. Mais ladite fiancée ne l'entend pas de cette oreille et fait tout pour rendre la vie impossible au vieillard, devenu son époux sur les entrefaits. Elle transforme leur foyer en enfer pour celui qui croyait avoir épousé une écervelée docile .

Lire la suite : Don Pasquale mis en scène par Denis Podalydès

Fénelon : La Cerisaie à l'Opéra Garnier

Philippe Fénelon

LA CERISAIE

Opéra Garnier

 

 

Depuis le 7 janvier et jusqu'au 13 février, l'Opéra de Paris (Palais Garnier) présente une création scénique de Philippe Fénelon, "La Cerisaie", d'après le chef-d'oeuvre d'Anton Tchekhov (1904), en co-production avec le Théâtre du Bolchoï de Moscou. L'oeuvre a déjà été créée en version concert au Bolchoï, le 2 décembre 2010.

 

Lire la suite : Fénelon : La Cerisaie à l'Opéra Garnier

Nicolaï Gedda

NICOLAÏ GEDDA

 

 

De son vrai nom  Harry Gustaf Nikolaj Gädda, Nicolaï Gedda est un ténor suédois d'origine russe né à Stockholm en 1925.

Il débuta sa carrière en 1952 dans sa ville natale mais, doué d'une voix d'une rare flexibilité et capable de parler couramment six langues, il connut une carrière internationale unique en son genre pour un ténor. Si son rôle de Faust, dans la production de Jorge Lavelli en 1975, à l'Opéra de Paris, consacra le sommet de son art, il put chanter à peu près tous les rôles du répertoire, d'Hoffenbach à Wagner, Siegfried excepté. On estime à plus de cent, les rôles qu'il endossa durant sa carrière.

Lire la suite : Nicolaï Gedda