Welcome, Guest
Username Password: Remember me

TOPIC: "Suite symphonique II" (ex Thanatos II)

"Suite symphonique II" (ex Thanatos II) 8 years, 7 months ago #469

  • bricas
  • ( Admin )
  • OFFLINE
  • Administrateur
  • Posts: 293
« Suite symphonique II » (ex Thanatos II)

J’ai pu me rendre compte que le quiproquo concernant mes intentions, dû à ce titre de « thanatos » qui a une connotation sinistre, est peu souhaitable, et dans ces conditions, j’ai décidé de rebaptiser la pièce. Faute de mieux, je la désigne par « Suite symphonique II », bien qu’elle se rattache sans doute davantage à la forme du « Poème Symphonique ».

Ici, vous pouvez entendre la suite et fin qui n’avaient pas encore été mises en ligne.


File Attachment:

File Name: f.duhamel-suiteII.mp3
File Size: 13,428 KB
Last Edit: 8 years, 7 months ago by rinaldi.
The following user(s) said Thank You: rinaldi, nicolasmarty, JLF

Re: "Suite symphonique II" (ex Thanatos II) 8 years, 7 months ago #474

  • rinaldi
  • ( Admin )
  • OFFLINE
  • Administrateur
  • Posts: 378
On est d'emblée entraîné dans un tourbillon sonore très expressif, avec un usage virtuose des bois et cordes, en montées chromatiques qui forment comme une trame de fond, créeant cette dynamique rythmique de "fond". On est loin, en effet, d'une pièce mortifère, comme aurait pu le laisser suggérer le précédent titre...
Ce serait intéressant d'avoir la partition pour voir comment les pupitres ont été utilisés dans ces relais rapides.
L'atmosphère induite, dans sa globalité, est très vivante et très prégnante. Cette suite est riche en couleurs qui se faufilent et se dérobent, dès qu'on les a cernées, tel un kaléidoscope joyeux mais toujours mystérieux et j'avoue avoir une préférence pour les parties lentes, plus statiques et plus amples (il s'agit seulement d'une goût personnele général et non d'une remarque inhérente à cette Suite). En effet, l'orchestration s'y révèle plus nue et plus authentique, dans les choix opérés par l'auteur pour combiner les instruments à l'instar de la palette d'un peintre.
J'ai beaucoup apprécié la façon dont la harpe scande, en premier, plan l'espace sonore qui, à ces moments là, se dilate et s'ouvre vers un horizon plus vaste que dans les parties rapides. Il en ressort une impression forte de plénitude, très symphonique (dans le sens noble, "malhérien" du terme) et aussi très visuelle, presque cinématographique (idem).
C'est hautement maîtrisé et on aimerait entendre cette Suite jouée par un vrai orchestre. C'est sa vocation, bien évidemment.

Amitiés,

Yves
Oeuvres en écoute directe sur www.rinaldi-musica.fr
Last Edit: 8 years, 7 months ago by rinaldi.

Re: "Suite symphonique II" (ex Thanatos II) 8 years, 7 months ago #475

  • Emilie
  • ( Admin )
  • OFFLINE
  • Administrateur
  • Posts: 70
Le bon fichier est mis en ligne, Bravo.

Cependant j'avais posté une question sur ce fil, et elle a été supprimée , un modérateur zélé l'aura jugée inutile maintenant que le lien est rétabli. Merci de me laisser l'initiative à l'avenir.
sauf cas de fausse manoeuvre je ne m'explique pas ce geste.

Emilie
Last Edit: 8 years, 7 months ago by Emilie.

Re: "Suite symphonique II" (ex Thanatos II) 8 years, 7 months ago #476

  • Emilie
  • ( Admin )
  • OFFLINE
  • Administrateur
  • Posts: 70
Suite symphonique II

Deux axes majeurs dans cette composition :
- le rythme, pointé et très enlevé , il est l'élément fondateur de la pièce, allié à des cellules mélodiques brèves, qui se poursuivent sans trêve, des mots musicaux ici ne dépassent guère quatre, cinq ou six pulsations.

- La richesse de l’orchestration, maîtrisée, et diffusée avec minutie, dans laquelle chaque pupitre est mis également en valeur, et équitablement, sans qu’aucun n’ait l’ascendant sur un autre…d’où l’impression de champ très vaste, démultiplié, et de perspective sonore…

Cette Suite pleine de vitalité, donne l’impression parfois d’être hachée, ou haletante, car le tempo rapide et les rythmes enlevés, visitant chaque pupitre et famille d'instruments donnent l' impression d'entendre une strette .
(Dans cet élan, généreux et espiègle, on espère que Vents, bois et cuivres, pourront chanter allegro avec la même facilité d'émission et la même clarté que les cordes. Ce n'est qu'une interrogation mais il semble que les vents jouent moins vite dans la réalité, un enchaînement virtuose de cellules mélodiques ou rythmiques courtes et assez nombreuses)

la Suite symphonique II, comprend plusieurs séquences et deux parties essentielles:
la première jusqu'à 6 "00 , instant où un joli thème mélodique introduit une séquence plus lyrique
confiée aux cordes, ( violons, harpe ) avant de retrouver les caractéristiques du début de la pièce
passage qui sera mené de façon magistrale dans son accélération jusqu'à la cadence finale.

Dotée d'une matière sonore riche et minutieusement travaillée, la Suite Symphonique II et narrative n’est pas sans rappeler certains contes fantastiques et poétiques peuplés d’elfes et de fées.

Emilie
Last Edit: 8 years, 7 months ago by Emilie.

Re: "Suite symphonique II" (ex Thanatos II) 8 years, 7 months ago #477

  • bricas
  • ( Admin )
  • OFFLINE
  • Administrateur
  • Posts: 293
Yves (commentaire 474)

Merci pour vos commentaires qui me font plaisir !

En ce qui concerne la partition, je confirme ce que j’ai déjà indiqué à d’autres occasions :je la note au crayon, en même temps que la réalisation informatique, et à ce stade, elle est impubliable. La « mise au net » me demanderait à présent un temps important que je ne suis prêt à consacrer qu’en cas de perspective d’exécution orchestrale. Dans l’ensemble, j’ai essayé de faire en sorte que les timbres des instruments soient distinctement perceptibles dans la réalisation digitale. De plus l’exécution technique (virtuosité – respiration- mise en place) ne devrait pas poser de problèmes particulier : voir à ce sujet mes commentaires, ci-dessous, en réponse aux interrogations d’Emilie. Cependant, si un passage vous parait particulièrement douteux ou intrigant, j’en réaliserai la partition imprimée. Pour éviter ce problème de partition publiable, je m’astreindrai à l’avenir à sa rédaction au fur et à mesure de la composition…

Emilie (commentaire 476)

Merci pour votre analyse, comme d’habitude intéressante !

Je vois que l’impression éprouvée à l’écoute mérite quelques précisions concernant la structure de la pièce, et en particulier à propos de l’impression ressentie concernant la mesure et le tempo et ses « variations » et des « motifs brefs se succédant ».

La mesure et le tempo : d’un bout à l’autre la mesure est ¾ et le tempo de 80 battements par minute à la noire, sauf un bref passage où l’on entend un métronome (pure fantaisie de ma part, dont on pourrait éventuellement se passer) qui bat la tempo à 60 battements. Bien entendu, il y a des ralentissements et des reprises « a tempo ». Les parties ressenties comme plus lentes, sont simplement moins chargées, le tempo de base restant le même.

Ce qui me parait aussi intéressant à signaler, c’est que le jeu des instruments ne dépasse pas la vitesse du sextolet (six notes à la noire) ce qui n’est vraiment pas très rapide à ces tempi. L’impression de virtuosité ou de rapidité des traits vient de la conjonction « binaire-ternaire» qui est assez systématique dans la pièce. Je pense que les instrumentistes n’ont pas de difficulté avec cela, par exemple une première flûte jouant en ternaire et la deuxième en binaire.

En ce qui concerne les motifs brefs se succédant, j’attire votre attention sur la technique de l’imitation que j’utilise quasiment inconsciemment. Une écoute attentive vous fera ressentir cela : vous retrouverez les mêmes motifs (plus ou moins modifiés) se répétant à intervalles plus ou moins éloignés. Cette caractéristique devrait, en principe, assurer des enchainements et une cohérence générale satisfaisants.
The following user(s) said Thank You: nicolasmarty

Re: "Suite symphonique II" (ex Thanatos II) 8 years, 7 months ago #478

  • rinaldi
  • ( Admin )
  • OFFLINE
  • Administrateur
  • Posts: 378
Mille excuses Emilie. C'est moi qui ai imprudemment fait le ménage en bidouillant les messages avec les vrais faux-bons fichiers MP3. Comme je m'emmêlais les pinceaux , j'ai, malgré moi, supprimé les MP3 en question avec les messages postés après celui de Bricas .

Amitiés,

Yves
Oeuvres en écoute directe sur www.rinaldi-musica.fr
Last Edit: 8 years, 7 months ago by rinaldi.
Time to create page: 0.57 seconds