Welcome, Guest
Username Password: Remember me

TOPIC: Lili Boulanger

Lili Boulanger 6 years ago #2036

  • Nicodem
  • ( Admin )
  • OFFLINE
  • Administrateur
  • Posts: 242
Chers amis,

Au hasard de mes recherches sur internet, j'ai découvert cette compositrice du début du XXème malheureusement décédée très jeune. A vous elle ne vous est peut-être pas inconnue. Bien dans son époque, celle de Ravel et Debussy, je la trouve vraiment remarquable.

Je sélectionne une mélodie accompagnée:


Et ce nocturne pour violon et piano


Amicalement

Nicolas
Last Edit: 5 years, 12 months ago by rinaldi.

Re: Lili Boulanger 6 years ago #2041

  • bricas
  • ( Admin )
  • OFFLINE
  • Administrateur
  • Posts: 293
Lili Boulanger, morte à l’age de 25 ans, est sans doute la compositrice la plus remarquable pour la musique occidentale. Ses œuvres laissent effectivement augurer de ce qu’elle aurait été capable de nous donner si elle avait vécu plus longtemps. Vous pouvez écouter son Psaume 24 en cliquant sur l’image du haut communiquée par Nicolas. Cette musique est de belle inspiration, ,émouvante. Personnellement, je l’ai découverte il y a une dizaine d’année. Par contre, j’avais été reçu chez elle par sa sœur Nadia Boulanger lorsque j’avais 25 ans. Nadia Boulanger a joué un rôle notable dans l’enseignement de plusieurs compositeurs du XX°, et comme chef d’orchestre, et un rôle peu important comme compositrice.

Il y a peu de compositrices dans l’histoire de la musique occidentale : on peut citer Hildegarde von Bingen au Moyen Age, mais c’est au XIX° et au XX° siècle que des femmes se sont timidement manifestées : Clara Schumann , Alma Mahler , Fanny Mendelssohn . Louise Farenc, Germaine Tailleferre et actuellement. Gubaîdulina et Canat de Chizy.. ; je n'en oublie sans doute pas beaucoup ! Les carcans sociaux et d’une façon générale la place de la femme ayant évolué dans le sens de l’émancipation, on ne peut pas dire que de ce fait il y a plus de compositrices : à ce jour, l’art de la composition est essentiellement un art masculin…Lili Boulanger est une exception remarquable !

Re: Lili Boulanger 5 years, 12 months ago #2055

  • rinaldi
  • ( Admin )
  • OFFLINE
  • Administrateur
  • Posts: 378
Merci, cher Nicolas, pour ce post consacré à cette compositrice injustement négligée. Elle fut la première femme à remporter le Grand Prix de Rome et aurait sûrement marqué la première moitié du XXème siècle d'une empreinte déterminante si une maladie de Crohn ne l'avait pas emportée prématurément en 1918, la même année que son ami Debussy.
Sa soeur Nadia fut effectivement une pédagogue renommée qui forma des générations de musiciens venus du monde entier recueillir un peu de cette excellence musicale française dont nous sommes encore aujourd'hui si fiers. C'est une chance pour notre ami Bricas de l'avoir rencontrée.

Merci aussi Nicolas pour ces deux Clairières dans le ciel, d'un raffinement inouï. La mélodie se déroule autour des mots et des images avec une suavité rare et l'accompagnement au piano constitue une oeuvre à part entière. J'ai été frappé par la ressemblance esthétique entre celui de la seconde mélodie de ces Clairières avec La cathédrale engloutie, pièce du premier livre des Préludes que Debussy avait publié cinq ans auparavant :



Le couple Boulanger m'évoque immanquablement d'autres soeurs célèbres de la musique, mais de la période romantique : la cantatrice Maria Malibran et sa soeur la compositrice Pauline Viardot. C'est la première qui décéda prématurément cette fois-ci. Notre ami, le ténor Pierre-Henri Ageorges fut longtemps président de l'Association des Amis de Pauline Viardot et en interpréta certaines oeuvres.
Je vous propose ici la mezzo-soprano Cecilia Bartoli chantant une mélodie de Pauline Viardot, Hai Luli :

Oeuvres en écoute directe sur www.rinaldi-musica.fr
Last Edit: 5 years, 12 months ago by rinaldi.
The following user(s) said Thank You: Nicodem

Re: Lili Boulanger 5 years, 12 months ago #2057

Durant mes études de musicologie, j'ai bien sûr entendu parler de Lili Boulanger (la sœur, autant que je sache de la célèbre pédagogue). Je suis ravi d'entendre enfin sa musique, qui est effectivement très belle. Merci pour ces liens.

Re: Lili Boulanger 5 years, 11 months ago #2067

  • Emilie
  • ( Admin )
  • OFFLINE
  • Administrateur
  • Posts: 70
Lili Boulanger est bien connue et très aimée de nos jours des musicologues et des musiciens, peut être pas assez du grand public.
il y a un cd que j'avais apprécié ", Autour de Lili Boulanger" , sur les mélodies de Lili Boulanger, avec Emile Naoumoff, (le dernier élève pianiste et compositeur de Nadia Boulanger.)
Première (jeune) femme à obtenir Prix de Rome ( composition). .
On cite souvent Fanny Mendelssohn, la pauvre petite prodige, qu'on aura finalement priée de se taire, en voulant favoriser et protéger la carrière musicale de son Félix de frère, l'histoire est bien connue, mais il y a aussi Marie Jaëll qui était autant compositeur que pédagogue (pianiste virtuose et disciple de Liszt) et parmi tant d'autres n'oublions pas Mélanie Bonis, française ! plus connue sous le nom de Mel Bonis , que j'ai appris à connaître il y a quelques années:
( à écouter : www.mel-bonis.com/ecoute.htm )
Ps : composer : talent féminin ou masculin ? that is the question !
Bien sûr le talent de composition reste une affaire de don, de mystère mais aussi d'éducation...aux siècles derniers, peu de jeunes filles ( et même de garçons) étaient orientées vers de telles vocations !
et en littérature combien de plumes féminines ont du signer leur propre manuscrit d'un nom d'homme pour espérer être édité ?

en tous cas j'espère que vous avez entendu sur France Musique l'émission consacrée à Florentine Mulsant ces jours ci !
Alla Breve avec Anne Montaron
www.francemusique.fr/emission/alla-breve...5-5-01-24-2014-00-00
Last Edit: 5 years, 11 months ago by Emilie.

Re: Lili Boulanger 5 years, 11 months ago #2068

  • bricas
  • ( Admin )
  • OFFLINE
  • Administrateur
  • Posts: 293
Bonjour Emilie,

Je ne serais certainement pas le dernier à me réjouir d’une présence féminine plus marquée parmi les compositeurs, mais force est de constater qu’elle tarde à se manifester. L’argument social et éducatif tient de moins en moins dans ce domaine comme dans d’autres. On peut noter qu’en peinture on compte davantage de créatrices importantes qu’en musique. Par ailleurs, il me semble qu’actuellement la présence féminine au sein des écoles de musique et des conservatoires est au moins aussi importante que la masculine., mais je ne possède pas de statistiques à ce sujet. En tout cas, lorsque je fréquentais le Conservatoire de Rouen et l’enseignement musicologique en Fac de Lettres, je pense que les deux sexes s’équilibraient en nombre. Par contre, il n’y avait aucune fille en classe de composition. Bien entendu, on ne peut pas extrapoler à partir de cet exemple et il serait plus intéressant d’avoir des statistique de la situation actuelle. Je n’ai pas l’impression que l’environnement scolaire encourage et favorise particulièrement la venue de compositeurs masculins ou féminins. Quant à l’environnement familial il a sans doute généralement un effet dissuasif, la position de compositeur étant essentiellement aléatoire. En tout cas ce fut, hélas, le cas pour ce qui me concerne.

Sauf erreur de ma part, vous êtes inscrite sur ce site comme compositrice, mais je n’ai pas souvenir d’y avoir trouvé vos œuvres. Il serait intéressant d’avoir la possibilité d’en prendre connaissance !
Time to create page: 0.45 seconds